Les collégiens se sont passionnés pour les feux d'artifice

Organisé au Lycée de l'Escaut de Valenciennes, qui fait partie des grands lycées scientifiques régionaux possédant un pôle chimique fortement développé et accueillant 1200 élèves, ce concours était placé sous le thème « scintillant » des feux d'artifice. C'est près de 3000 élèves issus de 73 collèges qui ont participé dans la région Nord Pas de Calais à un concours financé en grande partie par l'UIC NPC.

Pourquoi un tel concours ?
Les organisateurs, les financeurs ont été très clairs sur le sujet lors de la réception de remise des prix qui a eu lieu ce 1er juin 2005.

« Il est indispensable de redynamiser les sciences » affirme Monsieur VINCEC Inspecteur d'Académie en Physique Chimie et chargé de mission à la promotion des sciences, organisateur de ce concours. « Il faut rendre la chimie accessible, attractive et arrêter de la présenter sous forme d'équations. La chimie, la physique sont partout : dans les parfums, les rouges à lèvres, la pharmacie ; les cours doivent se construire à partir des produits finis. Les professeurs de Collèges ont une grande responsabilité dans l'orientation des jeunes »

Nous allons manquer d'ingénieurs, de techniciens, de professeurs avouent les uns après les autres les intervenants : Madame LEBRUN, Présidente de l'Association « l'année mondiale de la physique » partenaire du concours, Monsieur DEJAEGER, de l'USTL, Monsieur GRANDAMME, Proviseur et Monsieur MARY son Chef des travaux et bien sûr la Profession représentée par Monsieur TROUILLET.

Monsieur VINCEC n'hésite pas à parler de besoin vital de la nation et veut rétablir des idées recues : « non il ne faut pas avoir 17 en math, en physique, en chimie. Si on est courageux et travailleur, avec 13-14 on peut y arriver. Non la chimie ce n'est pas forcément un bac S, la preuve en est donnée avec l'exemple du jeune Guillaume FARIN, 1er au concours général de chimie et 1er aux olympiades régionales de la chimie, élève de STL ».

Ce concours est le 3ème dans la région d'une longue série. 230 candidats ont été retenus, 45 élèves sont récompensés cette année. Lors de la remise des prix, où ils étaient venus avec leur famille, des ouvrages et un organiser leur ont été remis pour les bons résultats obtenus.
58 % des jeunes sont des jeunes filles, espérons qu'elle ne s'arrêtent pas en si bon chemin, qu'elles ne freinent pas leur ambition. Monsieur TROUILLET Délégué Général de l'UIC NPC confirme d'ailleurs que « l'industrie chimique embauche et embauchera de plus en plus de femmes ; Compte tenu des nombreux départs en retraite prévus ces prochaines années et même s'ils ne sont pas tous compensés, les perspectives sont favorables en terme d'emploi ».

Enfin, pour rendre la chimie accessible et amusante, Monsieur DEJAEGER de l'USTL n'hésite pas à présenter quelques expériences. Il verse notamment quelques gouttes de poudre dans une bouteille d'eau, attend quelques instants et retourne la bouteille, qui ….ne se vide pas –cela s'appelle un super absorbant qui supporte de 500 à 600 fois son poids en eau. D'ailleurs tout le monde bénit ce produit chimique : il fait le bonheur des bébés propres et souriants grâce à des couches super absorbantes ! Vous voyez la chimie ca peut être sympa !
CN
Les lauréats 2005
Retour aux archives
  La chimie facilite la vie