Trophées H S E 2006 de l’UIC NPC

Le 25 janvier 2006, l’UIC NPC fêtait le 10ème anniversaire des trophées HSE qui s’inscrivent dans la démarche de l’Engagement de Progrès de l’industrie chimique en France.

Il s’agit d’une charte basée sur des principes tels que la mise en œuvre des meilleures pratiques industrielles, le progrès continu en matière de sécurité, la protection de la santé et de l’environnement, une formation Hygiène Sécurité Environnement approfondie pour le personnel, la réduction de la production de déchets ou la maîtrise de l’utilisation des ressources naturelles.

Chaque année, l’UIC NPC remet un trophée aux entreprises adhérentes pour une action menée dans le cadre de l’Engagement de Progrès. Le jury privilégie les actions remarquables dans leur originalité mais aussi par leur exemplarité et qui sont transposables dans d’autres entreprises. La plupart de ces actions montrent une mobilisation des salariés qui s’investissent en permanence personnellement dans la sécurité.

5 entreprises ont été récompensées cette année :
POLIMERI EUROPA, Mardyck, 465 salariés, pour un suivi médical informatisé détaillé du personnel en contact avec les produits fabriqués sur le site.

SAV Artésienne de Vinyle, Mazingarbe 150 salariés, pour un réaménagement ergonomique des postes de travail de toutes les personnes amenées à travailler sur écran.

AJINOMOTO EUROASPARTAME, Gravelines 120 salariés : l’entreprise a optimisé la durée de son arrêt technique annuel (de 2 mois à 3 semaines) tout en améliorant les conditions de sécurité dans lesquelles l’arrêt est réalisé.

GRANDE PAROISSE, Mazingarbe 160 salariés, pour un système de management de la sécurité reconnu mondialement (ISRS), particulièrement exhaustif et rigoureux.

CRAY VALLEY, Drocourt 215 salariés, pour des travaux d’insonorisation en bordure du site.



* Nouveauté 2006 *

Cette année pour la première fois, les trophées de l’Engagement de Progrès Nord Pas de Calais étaient ouverts aux entreprises sous-traitantes qui interviennent sur des sites chimiques. Pour des raisons de sécurité, ces entreprises doivent être habilitées. L’Engagement de Progrès incite les entreprises de la chimie à encourager leurs sous-traitants à développer une culture sécurité aussi ambitieuse que la leur. Pour une première année, la mobilisation a été forte : ces entreprises sous-traitantes ont déposé 15 dossiers dont 4 ont été primés, témoin des bonnes relations partenariales.

ENDEL , à Dunkerque, pour son challenge « Action de progrès » qui récompense les salariés proposant des améliorations de la sécurité.

SITA , à Douai, pour son « Défi sécurité » qui valorise les propositions des salariés sur l’amélioration de la sécurité et des conditions de travail.

SANINORD, à Billy Montigny, pour un matériel qui permet de nettoyer des cuves de produits chimiques sans intervention de l’homme.

FORCLUM, à Dunkerque, qui obtient le super-trophée « Démarche Globale » pour ses initiatives dans les trois domaines de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement.

 
Retour aux archives
  La chimie facilite la vie